habitudes à adopter sans faire appel au plombier

Il arrive parfois que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Détecter l’origine d’ une fuite ne vous posera plus de souci après avoir adopté les bonnes techniques. Le remplacement ou l’installation d’ équipements plomberie n’a jamais été aussi facile maintenant que ce blog vous livre de précieux conseils.

Comment reprérer la présence d’une fuite de tuyaux

Une importante fuite est généralement responsable de la hausse inexpliquée de votre facture d’eau. Vérifiez donc votre compteur pour ¬résoudre le problème.

Identifier la source d’ une fuite, c’est facile. Commencez par couper votre compteur ; attendez au moins douze à vingt quatre heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir réactivé. Notez l’écart et calculez la différence pour savoir avec exactitude quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Opérer la détection d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de couper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche aprèsdouze à 24 heures.
  • Relevez les indications du compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des douze à 24 heures.
  • Lisez sur votre compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en route au bout de 12 à 24 h. Laissez l’eau sortir de votre robinet tout en surveillant le compteur d’eau Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Quand la fuite d’eau est identifiée , il vous faudra stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par 12 ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de fuite d’eau.
  • Quand la fuite est décelée et que le volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour boucher la fuite d’eau .

Marre des problème de fuited’eau ? Quelques conseils indispensables

Un problème de fuite d’eau vous dites ? Il s’agit là forcément d’un tuyau ou d’un raccord défectueux

  • Quelle solution de comblage choisir pour son tuyau fuyant en Cu

Il n’y a pas 1000 façons de compler une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord abîmé à l’origine d’une fuite : La bonne attitude à adopter

Quand le problème de fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux : Pallier le problème en réparant la fuite avec du mastic

La conduite doit être décapée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un torchon bien propre puis, polissez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Morcelez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela effectué, vous obtiendrez ensuite un boulet de teinte harmonieux et onctueux . C’est maintenant que vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante afin de la colmater . La conduite fuyante a été bien décapée . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère bien à celle-ci. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Les bonnes pratiques de comblage de tuyau en cuivre à l’aide d’un ruban adhésif spécial

Prenez du papier abrasif, un morceau de toile émeri fine ou bien une brosse métallique ; commencez déjà à poncer le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande adhésive autoamalgamante et apprêtez-vous à l’appliquer sur la conduite.

conseils pour résoudre les petits problèmes de plomberie

 Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, c’est qu’ elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas-là. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois . Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le restituer pour réparer la fuite ou bien le remplacer si c’est nécessaire.

 La bonne solution de colmatage pour son tuyau cuivre en cas de perte d’eau dans vos canalisations

La localisation d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments séparés : adhésif et durcisseur. Pour réparer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec vos doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau en cuivre après l’avoir préalablement décapé .

  • Bande adhésive :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

Tuyau PVC : 10 conseils pratiques pour résoudre un problème de fuite d’eau.

  1. Stoppez la fuite en coupant directement le compteur

Après avoir stoppé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne circule en amont de la partie abimée .

  1. Marquez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau PVC et découpez-les pour vous en débarrasser

Premièrement, il vous faudra souligner les zones de découpe de la partie altérée du tuyau PVC. Utilisez un stylo-feutre pour cela . Utilisez ensuite une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet pour la scinder .

  1. Les segments restants doivent être totalement ébavurés

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour décaper la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Astiquez les surfaces de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout imbibée d’alcool pour purifier les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à 5 cm . Pour ce faire, vous pouvez employer un détergent classique .

  1. Le dégel des surfaces de contact, c’est maintenant que ça se déroule

Pour un collage parfait des zones de contacts, vous devez nécessairement les dégivrer à priori.

  1. Jaugez le morceau de tuyau à changer

D’abord, pensez à dimensionner la partie altérée avant de l’enlever de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre .

  1. Le nouveau morceau de tuyau doit-être scindé :

Introduisez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur à découper . Scindez le tube de remplacement ; décapez- en l’extrémité .

  1. Reliez- les :

Avant d’intégrer le nouveau segment à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui stabilisent la partie la plus courte doivent être ouvertes pour la retirer du mur.

  1. Pensez également à coller les surfaces de contact :

Vous pouvez procéder de deux façons :

  • encoller sur les surfaces dégelées dans les manchons.
  • coller les surfaces de contacts au bout du tuyau et des segments de la conduite initiale .
  1. Assemblez manchons et tube :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux limites de votre tuyau neuf ? Il vous faudra maintenant récupérer le tube. Enfilez-le de part et d’autre des deux côtés

 Remplacer une chasse d’eau, un jeu d’enfant…presque en six étapes

Veillez d’abord à ce que le robinet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Pour démonter votre votre chasse d’eau, pensez d’abord à retirer son couvercle :

Désistaller une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil assurant sa liaison à votre mécanisme de vidage.

  1. Vous pouvez enfin dire tchao à votre bonne vieille chasse d’eau car il est temps de l’ôter une fois pour toutes

A l’aide d’ une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou joignant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour détacher le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ ancienne chasse d’eau doit être aussi retiré du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 ° à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Le joint doit être retiré du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et posez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Utilisez une clé spécifique pour ce faire.

  1. Il vous faudra aussi restaurer le réservoir à sa place, sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Restaurez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois à l’aide d’ une clef spéciale. Procédez maintenant à au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. La restauration robinet-flotteur est capital pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau

Préparez un joint à filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela terminé , stabilisez l’écrou de fixation du flotteur ; montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Mettez la chasse d’eau neuve en place :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrage chauffe-eau : 5 conseils utiles quand il est temps de s’y mettre

  1. Pour nettoyer votre chauffe-eau : d’abord il vous faudra commencer par le déconnecter entièrement de la prise d’alimentation électrique

Commencez par éteindre le disjoncteur principal avant d’opérer le détartrage d’un chauffe-eau .

  1. Votre chauffe-eau une fois débranché : il est prêt à être vidangé

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau électrique thermoplongée.

  1. votre chauffe-eau a été purgé ? Pensez maintenant à démonter la résistance

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique , démontez la résistance sous la capot de protection! Dévissez également le capot de protection pour la retirer entièrement .

  1. Détergez- la :

Purifier la résistance d’un chauffe-eau , c’est facile . Effectuez le lavage à l’aide d’ détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant quelques heures. Une fois cela terminé, nettoyez-la avec une brosse métallique ; rincez à l’eau chaude.

  1. Restaurez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Il suffit de remonter la platine pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche repositionné sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.